À propos

IMG_1022Jean-Marc Fromentin, est né en 1952 à Lorient (56), a passé sa jeunesse à Orléans (45).
Regrettant sa Bretagne natale, il retourne sur les pas de ses ancêtres et s’installe dans le pays de Saint-Malo.
Il a débuté sa carrière artistique en écrivant des textes poétiques, rédigé des pièces de théâtre qu’il a mises en scène et a caricaturé la société de sa plume acérée.
L’écriture lui a permis de côtoyer divers artistes, principalement peintres, sculpteurs et musiciens. A leur contact il développe une nouvelle inspiration en abordant la sculpture sur plâtre.
C’est dans la sculpture sur bois qu’il va véritablement trouver sa voie. Son travail est fondé sur deux principes:

  1. l’addiction d’objets divers, collectés au cours de ses promenades. Leur assemblage aboutit à des formes variées. Ou
  2. la soustraction de matières à partir d’une bille de bois. A l’aide de ses outils, il lui donne alors une nouvelle vie.

Mais Jean-Marc ne peut oublier l’écriture et la poésie est présente dans ses œuvres.
Sa devise est de « faire du beau avec du joli ».
A travers ses créations imaginaires et poétiques, il interpelle chacun d’entre nous.

Ses œuvres sont régulièrement exposées dans différents lieux de la région. Jean-Marc Formentin travaille sur des projets d’exposition dans d’autres lieux hors de Bretagne.

Jean-Marc Fromentin: interview de l’artiste:

« Jean-Marc, depuis quand pratiquez vous cet art qu’est la sculpture?

J’ai toujours eu deux intérêts dans la vie: l’écriture et la sculpture. C’est par l’écriture que je commence ma vie d’artiste et de poète en produisant textes et pièces de théâtre que je mets en scène.

Quel place votre art occupe-t-il dans votre vie privée?

Marié et très tôt père de deux enfants, je délaisse ma passion pour exercer un métier assurant des revenus réguliers à ma famille, mais qui me permet aussi, durant mes nombreux déplacements,de continuer à écrire des textes et à rencontrer des artistes (peintres, musiciens, sculpteurs, comédiens, etc.)
C’est vers 45 ans, alors que mes enfants sont élevés, que je décide de me consacrer à ma vie d’artiste et alors une nouvelle aventure commence puisque j’abandonne l’écriture pour ma deuxième passion: la sculpture.

Pourquoi avez-vous choisi cette matière si particulière: le bois?

C’est à travers le bois que s’exprime mon esprit voyageur et poétique; toujours à la recherche du sourire parfait, je façonne d’innombrables visages.

Avez-vous toujours gardé votre passion pour vous?

Non, au contraire, j’expose très vite. Surtout en Bretagne et en différentes régions. Je n’hésite pas à me produire devant le public. De plus, je ne manque pas, dès que j’en ai l’occasion, de faire participer mes amis artistes dans mes différentes manifestations. »

Propos recueillis par Frédéric Verrier

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s